Retour à l'accueil  -  Textes et articles  -  Le don  -  Sentences, aphorismes et brèves remarques  -  Lectures  -  Cours et conférences  -  Visages de la pensée  -  Liens et contacts

Retour à la liste des textes
 

Le temps et l’éternité


L’homme pressé (H-P): -Je n’ai pas de temps à perdre à réfléchir sur le temps…
L’autre (A): -Pour sûr , tu n’as pas le temps, tu ES le temps!
H-P: -Le temps, je l’utilise, et toute perte en la matière est inutile: le temps c’est de l’argent!
A: -Alors ton présent -tout comme l’argent- n’aurait pas de valeur en soi, il serait qu’un moyen pour continuer ton passé ou pour préparer ton avenir? Ne serait-il pas, au contraire, la seule chose qui vaille?
H-P: -Non, le présent n’a de sens que par rapport au passé et au futur.
A: -Le passé n’existe plus, l’avenir n’existe pas encore, seul le présent existe vraiment.
H-P: -Mais le présent est passage… donc rien n’existe vraiment!
A.: -Je ne suis pas d’accord avec toi. Le présent ne passe pas, il dure, il est la durée même. Je ne l’ai jamais vu passer, jamais vu cesser! Éternel présent, l’éternité même.Tu vois, pour moi le temps et l’éternité ne sont pas opposés.
H-P: Alors là tu redoubles l’illusion: présent et éternité confondus! Tu vas aussi me dire que tu es immortel pendant que tu y es!
A.: -Non, éternité et immortalité ne sont pas identiques. L’éternité n’est pas une durée indéfiniment longue de temps; elle n’est pas la permanence mais le toujours présent du devenir: éternité dans l’impermanence. Plus précisément, l’éternité c’est la vérité du devenir -si fuyant soit-il: il sera toujours vrai que nous avons eu cette discussion et cela bien après notre mort; ou plutôt: la vérité de ce moment unique et éphémère échappe au temps.
H-P: -Bon, si seul le présent existe, alors après moi le déluge!
A.: -Encore non, si seul le présent existe le futur lui est inhérent et te rend responsable totalement. Le présent n’est pas un instant séparé, il contient toutes les dimensions du temps: la présence du passé c’est la mémoire, la présence du futur c’est le désir ou l’anticipation.
H-P: -Au lieu de suspendre son vol le temps semble fuir de plus en plus, de plus en plus vite, allez je te laisse, je suis pressé!
A.: -Oui, c’est ça, vas-y. Mais au fait, est-ce le temps qui fuit ou bien toi qui t’enfuis?

Charles Dalant et Julien Saïman
 

Commentaire

Retour à la liste des textes
 

Retour à l'accueil  -  Textes et articles  -  Le don  -  Sentences, aphorismes et brèves remarques  -  Lectures  -  Cours et conférences  -  Visages de la pensée  -  Liens et contacts